Nous avons les preuves !

Ca y’est grâce à vos témoignages, les preuves s’accumulent que de nombreux produits de la vie courante grâce aux circuits courts et à la limitation des intermédiaires sont moins chers sur le marché ambulant qu’ailleurs. Plusieurs publications et commentaires spontanées sur notre groupe facebook en ont d’ailleurs fait état récemment.

Et puis chacun des producteurs, des fournisseurs, nous les connaissons, nous les fréquentons, on connait leur travail, leur difficulté, on partage un peu de nos tranches de vie quotidienne: bref, c’est un écosystème dans lequel on se sent bien et moins inquiet.

Il reste quelques produits bien sûr dont la fabrication même locale, sera toujours plus chers que leur productions effectuées dans une dynamique industrielle et provenant de pays ou la main d’œuvre est moins cher qu’un outil: mais là, c’est la qualité et le goût qui sont souvent au rendez vous en local, quand ils sont cruellement absent dans la dynamique industrielle ou chimique..

Bon, mais vous le savez déjà sûrement, car le premier marché de l’année s’est ouvert en fanfare! Merci à tout ceux qui ont pensé à renouveler leur adhésion en début d’année, soit pour commander sur le marché, soit pour nous soutenir.

Quels sont nos souhaits pour cette nouvelle année?

– Il nous faut consolider tout azimut les actions et faire germer toutes les graines que nous avons semé.

– Et nous aimerions que l’utilité de notre existence soit mieux prise en compte par les collectivités qui nous sont proches: que nous développions avec elles des collaborations attentives et concernées, que ses membres nous identifient plus comme des acteurs de la société civiles utiles, que comme de potentiels concurrents dangereux.  Nos actions participent à maintenir un lien social dynamique et vivace, et à fabriquer des perspectives réjouissantes de vie sur nos territoires en phase avec les grands enjeux de demain, dans une une impulsion transgénérationnelle.

Ces souhaits 2023, dont l’occasion de rappeler nos 4 axes d’action, et nos 4 outils pour les explorer:

  • Sensibilisation à l’alimentation locale: notre outil principal est bien sûr le marché ambulant, mais nous développons des ateliers cuisine avec des partenaires ( AFEL, Emmaüs, Famille rurale..), des opérations spéciales autour du plat préparé, des panier découverte, des prestations, des visites à la ferme et sensibilisation autour de l’alimentation locale. Une commission alimentation bénévole pilote tout ça, et c’est désormais Florent en tant que salarié qui reprend un peu la coordination de tout cela.
  • Sensibilisation à au milieu et la biodiversité: notre outil principal en cours de déploiement est bien sûr la Grande Traversée de Bretagne Romantique qui se trace en ce moment dans une dynamique participative à travers des randonnées repérage. Son objectif est à travers une boucle, de relier les différents patrimoines naturels, milieux et remarquables du territoire tout en croisant aussi un patrimoine bâti non négligeable. Cette boucle et sa richesse seront restitués à travers un portail disponible sur appli ou sur le web avec du contenu décrivant la richesse des différents patrimoines, les étapes, possibles, les visites etc.. L’utilisation de cette Grande Traversée( GTBR) sera tout à la fois pédagogique et potentiellement touristique. Une commission pilote également cette GTBR et sa mise en place, et c’est Noah, en contrat d’alternance qui coordonne toutes les actions autour de la GTBR
  • Entraide et interconnaissance: Qui mieux que les habitants eux mêmes sont légitimes pour parler de leur milieu de vie et de leur relation avec lui? Nous avons développé un portail web, ou depuis deux ans des articles permettent de rencontrer et découvrir plusieurs personnes habitants le territoires à travers leur rapport à leur milieu, mais aussi des articles de fonds pour lieux connaître la Bretagne Romantique ( sur l’eau, l’environnement etc..). Nous avons également déployer depuis 3 ans un groupe d’entraide facebook qui réunit aujourd’hui plus de 5 300 foyers, soit pas loin de la moitié des habitants du territoire: lien, entraide, interconnaissance.
  • Et enfin, puisqu’à toute belle plante, il faut des racines; nous développons ce lieu ou nous nous sommes posés, acquis il y a un an et qui héberge nos activités ainsi que celles de la compagnie Artoutaï : les serres, à Québriac. Un tiers lieu en plein aménagement pour y développer des activités. Beaucoup de  démarches administratives, de partenariats en cours pour pouvoir l’aménager et y organiser de belles manifestations sans dénaturer sa vocation agricole qui est au cœur de nos préoccupations: , y développer une petite ferme d’échange et de partage des pratiques, y installer une activité agricole..  là encore, plusieurs commissions permettent de gérer tout ça ( aménagement, animation, entretien….); avec une dynamique collective à entretenir avec les membres de la compagnie Artoutaï. Et aux manettes de toute cette coordination générale, il y a Maurine qui pilote, draine, prépare les sillons, arrose pour que poussent nos semis évènementiels dans les murs et hors les murs

Et voilà!!!!! Derrière l’image parfois confuse que peuvent donner nos différentes actions, il y a en fait, une grande cohérence et surtout une vision très transversale qui s’expérimente concrètement dans nos projets.

Nous y sommes: 2023 est bien là.

Top
X