Marie, de Fleurs de vie : le Monde végétal dans le respect du Vivant

C’est en Mars 2019 que la ferme « Fleurs de vie » est née. J’ai acquis avec mon compagnon, Jérôme, une ferme sur environ 2 hectares il y a 8 ans à Saint Thual. C’était le lieu idéal pour développer mon activité, la culture des plantes médicinales que je décline sous  toutes les formes : plantes à infuser, mélanges aromatiques, sirops de plantes, gelées de fleurs sauvages, huiles vitalisées aux plantes…

Choisir de devenir paysanne a représenté pour moi un véritable engagement : celui de travailler dans le plus grand respect de notre Mère la Terre tout d’abord. Je lui témoigne toute ma gratitude au quotidien de nous porter, nous nourrir, nous aimer… Je travaille en biodynamie et en traction animale avec mes poneys mais aussi beaucoup à la main car j’ai fais le choix de peu mécaniser mon exploitation. Sur environ 1 demi hectare, je cultive, récolte et transforme les plantes, avec le plus grand respect, dans une approche sensible, vivante, parfois subtile, toujours en conscience. Fille de la campagne, le métier de paysanne me tient particulièrement à cœur et m’a permis de mettre en adéquation mes valeurs, ma vie de famille et mon projet professionnel. J’ai toujours voulu travailler au quotidien avec la terre, ayant à cœur de récolter les fruits de mon travail.

Ce que j’apprécie le plus dans mon activité est le travail quotidien avec mes poneys : ce lien avec l’animal, cette complicité nous nourrit mutuellement, dans le respect du rythme de chacun, la terre, l’animal, l’humain. Rencontrer de nouvelles personnes est aussi une source de plaisir et l’occasion d’échanger, de partager, d’être encouragée.

J’essaie d’agir au jour le jour avec le plus de conscience possible afin que tout ait du sens dans mon travail (biodynamie, traction animale, cultures en plein champ). Travailler avec des enfants et des chevaux pendant plusieurs années puis devenir maman d’Arthur et Léopold m’a permis de prendre conscience de la nécessité de prendre le plus grand soin du petit bout de Terre qui m’a été confié afin de le transmettre le plus vivant, le plus fertile possible aux générations à venir …

Même avant mars 2020, j’ai ressenti l’engouement des gens pour un nouveau mode de consommation, une nouvelle conscience de la nécessité de prendre soin de soi tout en respectant son environnement. Et, aujourd’hui plus encore, la parole se libère. Les gens sont inquiets. L’initiative du Marché ambulant de BVBR est arrivée à point nommé. J’adhère totalement à la dynamique du projet, ses valeurs de solidarité, d’autonomie et de résilience. Ces actions permettent aux habitants du territoire de mieux se connaître, de s’aider, de faire du lien. C’est aussi un bon moyen pour que les producteurs touchent les habitants du territoire, tout en respectant les débouchés déjà existants.

Mes projets ? J’aimerais, un jour, proposer des visites et des ateliers à la ferme. Mais je suis consciente de la chance que j’ai d’être où je suis et de faire ce que je fais, dans cet environnement. Je me dois donc la joie ! Le soleil brille toujours au-dessus des nuages !

Merci La Vie !!!!!

Top