L’an 1 de « Bien Vivre en Bretagne Romantique »

Après quelques jours de pause, la joyeuse équipe de BVBR se remet en mouvement pour aborder en fanfare l’année qui vient et faire mentir la morosité ambiante qui tel un mauvais virus semble très contagieuse en ce moment.

« Bien Vivre en Bretagne Romantique », ou BVBR, n’existait pas encore il y a un an. Que de chemin parcouru depuis! La dynamique s’est modelée en répondant aux aspirations des uns et des autres sous l’impulsion de quelques pionniers, rejoints ensuite par d’autres volontaires qui ont rendu cette aventure possible en donnant sans compter leur temps et leur compétence au service d’une idée: creer un réseau d’échange et d’entraide diversifié sur un milieu de vie partagé.

10 mois et deux confinements plus tard depuis la création d’un groupe sur facebook, le résultat est là:

1 900 membres s’entraident et échangent des infos et des news sur notre groupe facebook, donnant tout d’un coup l’impression qu’habiter en Bretagne Romantique, c’est forcément être voisin, et avoir des choses à partager.

1900 membres… si l’on tient compte que chaque membre appartient à une famille avec enfant, c’est entre 8 000 et 10 000 personnes de notre bassin de vie qui sont de près ou de loin en relation avec Bien vivre en Bretagne Romantique, soit entre 15 et 25% des habitants du territoire. Si les réseaux sociaux peuvent avoir parfois des effets néfastes, ils offrent aussi de sacrés belles opportunités comme celle de se rassembler… ce qui s’est montré plusieurs fois très utile et très pertinent en cette année 2020 particulièrement éprouvante pour beaucoup.

Mais ce n’est pas tout, Bien Vivre en Bretagne Romantique a aussi mis en place un marché ambulant qui dessert à travers 11 étapes une trentaine de communes du bassin de vie de Bretagne Romantique: les 25 de la Communauté de Communes et quelques autres périphériques. Chaque semaine, près d’une trentaine de producteurs et d’artisans locaux proposent ainsi viande, légumes, œufs, fruits de mer, épicerie, miel, plantes, boissons, laitages, boulangerie et plats cuisinés à plus de 250 adhérents à ce jour. Initié de manière archaïque au premier confinement, ce marché ambulant s’organise et s’affine chaque semaine et permet à un nombre croissant d’habitants de consommer local.

Un marché de Noël virtuel a aussi permis de révéler l’extreme richesse et diversité de notre territoire en mettant sous le feu de nos projecteurs une quarantaine de créateurs, artistes et prestataires.

Durant les mois de novembre et décembre, vous avez pu découvrir une bonne partie d’entre eux à travers des portraits que nous vous avons proposés sur notre portail rédactionnel. Une autre activité en plein développement pour BVBR, avec une équipe rédactionnelle multi-support (écrit, vidéo, son) qui proposera régulièrement de découvrir les richesses de notre territoire à travers la rencontre avec ses acteurs.

Pour porter tout cela, une association s’est créée en août dernier, une équipe dynamique d’une quarantaine de personnes s’est répartie dans divers groupes de travail afin de participer et d’être acteur du bien vivre sur nos lieux de vie. Un projet fédérateur où « Bien Vivre » s’entend dans notre projet au sens du « Buen Vivir » d’Amérique du Sud. Le Buen Vivir (Bien Vivre) ou Sumak Kawsai est un concept et une proposition philosophique équatorienne poursuivant un idéal de vie en harmonie de l’humain avec lui-même, la société et la nature.

Vous l’aurez compris, à travers ses ambitions, ses projets, les contacts pris avec plusieurs partenaires qui suivent avec intérêt cette mobilisation citoyenne à l’échelle d’un territoire, à travers ses collaborations avec les interlocuteurs associatifs, économiques et institutionnels du bassin de Bretagne Romantique, à travers les soutiens d’ores et déjà manifestés par la Communauté de Communes, le Département, la Région Bretagne et le pôle ESS du Pays de St Malo dont nous sommes devenus membre, « BVBR » a vocation à s’installer durablement dans le paysage et investir tous les sujets qui permettront d’initier des dynamiques positives au service du « Bien Vivre » sur notre bassin de vie.

A plus d’un titre BVBR est une expérience intéressante: ce n’est pas une entreprise, ce n’est pas un service administratif, ce n’est pas non plus l’initiative d’une entreprise individuelle ni un projet commercial.

C’est un bassin de vie tout entier qui s’organise, s’entraide, coopère. Ce sont des habitants, des citoyens, citoyennes, jeunes, moins jeunes, élus, artistes, paysans, artisans ou autres qui collaborent pour inventer ensemble de nouvelles manières d’habiter plus en phase avec les enjeux et les aspirations du moment, qui donnent du sens à leur engagement en l’ancrant sur un milieu et qui socialise avec lui.

BVBR est un outil d’une grande réactivité qui nous relie et nous rassemble.. et qui montre d’ores et déjà une belle capacité d’adaptation… Au vu des enjeux auxquels nous risquons d’être confrontés il nous appartient désormais d’entretenir cet outil au service d’une qualité de vie sur nos territoires. Tant que nous serons sur cette dynamique, nous aurons bien évidemment besoin de vous, de votre soutien, de votre intérêt, de votre curiosité et peut-être aussi de vos suggestions et votre participation à différents groupes de travail, car évidemment plus on est nombreux plus on est joyeux… et nous avons tant de projets à mettre en place!

Je vous souhaite à tous au nom de toute l’équipe de « Bien Vivre en Bretagne Romantique », une excellente année 2021.

2020 fut rude, mais aussi à l’origine de belles choses, la preuve. 2021 sera certainement pleine de surprises et de soubresauts, mais il ne tient qu’à nous de les transformer en autant d’opportunités pour faire sens, créer du lien et préparer tous ensemble des manières de vivre sur nos territoires plus en phase avec les temps qui viennent.

Corto Fajal

Illustration: Anne des prairies / Graphisme voeux: Pol Leygonie

Top